Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] La pénurie de profils digitaux ralentit notre croissance

Publié le par

Le recrutement de développeurs et de profils digitaux est une épreuve en France et pour ma start-up Toucan Toco. Une pénurie de ces profils persiste depuis quelques années. Cela ralentit notre croissance, alors que nous souhaitons recruter plus de 20 profils techniques en 2017.

[Tribune] La pénurie de profils digitaux ralentit notre croissance

J'ai créé l'entreprise en mars 2014 avec Charles Miglietti, David Nowinsky et Baptiste Jourdan. Nous sommes partis du constat que seuls certains experts peuvent analyser la donnée en entreprise. Notre but alors : créer un outil de visualisation de données à destination des néophytes afin de démocratiser l'accès à l'information.

De deux associés à trente-cinq employés en l'espace de deux ans, nous avons obtenu la confiance de plus de soixante-dix clients grands comptes et ETI parmi lesquels EDF, Total, Ubisoft, Renault, JCDecaux, Marques Avenue...

Cinq offres d'emplois pour un développeur

En 2016 nous avons triplé notre effectif. Notre volonté est de recruter une vingtaine de profils digitaux d'ici la fin 2017. La majorité de ces recrutements sont des postes de développeurs.

Aujourd'hui le recrutement nous ralentit. Nous avons la trésorerie pour assumer une équipe de cinquante personnes cependant nous observons une pénurie de profils chez les développeurs. Ces profils sont massivement recherchés par les start-up tech. Elles en viennent à se disputer les candidats, trop peu nombreux sur le marché de l'emploi. Une étude de stackoverflow démontre que cinq offres d'emplois sont proposées pour chaque développeur en France.

Nous avons de la chance. Nous sommes autofinancés et rentables depuis notre création. Cette stabilité est un atout pour nous aujourd'hui. Elle nous permet d'attirer de plus en plus de profils qui souhaitent travailler dans une startup, sans mettre en danger leur emploi.

Une stratégie de recrutement par spécialité

Notre stratégie de recrutement suit le précepte "It takes a developer to recruit one". Nous faisons acte de transparence avec les candidats qui postulent chez nous. Nous souhaitons qu'ils puissent se projeter dans notre quotidien et qu'ils comprennent comment nos développeurs codent, quelle est l'ambiance de travail et quelle est l'ambition de l'équipe technique.

Lors des différentes étapes, ils codent avec un développeur pendant des séances de "Pair programming". Ces sessions leur exposent un avant-goût de la façon dont l'équipe travaille. Suite à ces exercices, le candidat rencontre l'ensemble de l'équipe pour un verre. C'est pour lui l'occasion d'évaluer la mentalité de l'entreprise et de poser des questions précises dans une ambiance détendue.

Chez Toucan Toco l'accent a été mis sur l'autonomie et l'épanouissement professionnel de chacun. Tout le monde a des parts de l'entreprise, il n'y a pas de hiérarchie et les valeurs prônent la bienveillance et l'apprentissage. Ma préférée ? "Each one teach one": elle estime que chacun est à son tour apprenti et enseignant.

Comment recruter plus de 20 profils en 2017 ?

Aujourd'hui nous recherchons des développeurs et des Chefs de projets. Leur objectif est de recruter plus de vingt profils en 2017. Ce défi a été inspirant pour l'équipe. Nous avons créé un système de cooptation ouvert à tous. Désormais, toute personne peut directement conseiller une connaissance et gagner un dîner pour deux, dans un restaurant étoilé.

Ce système a beaucoup de succès, nous avons déjà recruté cinq personnes en moins de six semaines. Si vous souhaitez découvrir nos offres d'emploi, c'est par ici: http://toucantoco.com/team.html.

Bio

Kilian Bazin est directeur général et co-fondateur de Toucan Toco. Il allie une solide culture scientifique avec une passion pour le design d'expe?rience.

Il est diplo^me? de l'École Polytechnique et des Mines de Paris et il enseigne la Dataviz en dernie`re anne?e de l'ENSAE.

Mot clés : Recrutement | Start-up

Kilian Bazin, directeur général et co-fondateur de Toucan Toco