Mon compte Devenir membre Newsletters

Articles liés au concept Web

Comment investir dans le web pour une startup ?

TribuneComment investir dans le web pour une startup ?

Grâce à la vidéo et au développement des réseaux sociaux sur mobile, la publicité en ligne a progressé de 4% en 2014. Le chiffre d'affaires atteint 2,9 milliards d'euros. Malgré un contexte de crise où tous les médias historiques (T.V, presse, radio) excepté l'affichage, le web est le support de publicité affichant la plus belle augmentation. C'est d'ailleurs, historique, le web est passé devant la presse écrite en tant que média préféré des annonceurs. Il représente 25% de part de marché, derrière la télévision (27%.) La presse accuse le coup et ne pèse plus que 24% de part de marché.

Comment faire du web le moteur de votre business ?

TribuneComment faire du web le moteur de votre business ?

Internet est devenu indispensable pour les entreprises. Pour les e-commerces évidemment, mais aussi pour les sites vitrine. Cependant, il ne suffit pas de posséder un site internet, encore faut-il le rendre visible par la cible. Une visibilité qui permet au site de vivre et surtout à l'entreprise de toucher des prospects et des clients. Logiquement, c'est le business qui est dynamisé grâce au moteur qu'est le web.

10 critères de choix d’une agence Web en 2015

Tribune10 critères de choix d’une agence Web en 2015

Le Web reste une industrie jeune, mais accessible, où s’observent de grandes variations de compétences et de prix, mais aussi une dynamique d’accélération permanente qui complexifie l’évaluation de ses prestataires. Voici 10 points de vigilance pour la faciliter.

[Portrait] Génération (melt)Y

[Portrait] Génération (melt)Y

Depuis quelques années, son groupe média émerge comme la référence des sites d'information et de divertissement pour jeunes, en France et à l'étranger. À 29 ans, Alexandre Malsch, jeune prodige du Web, à la tête de Meltygroup, est avant tout un businessman qui ne compte pas s'arrêter là...

DiaporamaTrentenaires et patronnes du Web à succès

Elles ont entre 31 et 38 ans et ont fondé leur entreprise sur des idées novatrices, en s'aidant du dynamisme du Web. Elles prouvent que l'entrepreneuriat au féminin n'a pas de souci à se faire. Portraits de cinq femmes entrepreneurs.

[Portrait] Jean-David Chamboredon, la trajectoire d'un Pigeon

[Portrait] Jean-David Chamboredon, la trajectoire d'un Pigeon

Beaucoup ont découvert Jean-David Chamboredon fin 2012, lors de la fronde des Pigeons. Érigé, presque malgré lui, en héraut de la révolte de milliers d'entrepreneurs, le président du fonds d'investissement ISAI est en réalité, depuis des années, une figure de proue de la French tech parisienne.

L’image pour tous : 7 clés de l’identité visuelle au service de toutes les entreprises

TribuneL’image pour tous : 7 clés de l’identité visuelle au service de toutes les entreprises

En France, le tissu économique est d’abord constitué de PME, qui n’ont pas toutes les moyens d’engager une direction de la communication, une agence de publicité voire un webmaster pour promouvoir leur marque et leur offre de manière impactante. Cette part trop souvent oubliée de l’activité ne se présente pas souvent sous son meilleur jour, faute de budget, d’expertise et de ressources pour bénéficier du levier que représente le web en termes de perspectives d’activité.

MOOCs, COOCs, quelle différence… Et surtout quelles opportunités pour l’entreprise ?

TribuneMOOCs, COOCs, quelle différence… Et surtout quelles opportunités pour l’entreprise ?

Les MOOCs (Massive Open Online Course) sont des cours gratuits visant à une participation illimitée, en libre accès via le Web. Elles s’adressent en priorité aux professeurs, étudiants et assistants d’enseignement qui tendent à bâtir une communauté afin de faire vivre les plateformes de Moocs en les alimentant de cours évolutifs et ludiques. En d’autres termes, les MOOCs sont dit « connectivistes ». Concrètement, que signifie le connectivisme ?

TribuneSocial learning, nouvelle brique de la formation 2.0

"Comment former en maximisant l'interactivité ?" Une question qui hante les formateurs en entreprise, à l'heure où le modèle du présentiel montre ses limites. Après avoir titillé le ludisme avec les serious games, les formateurs s'appuient désormais sur le web social pour développer une nouvelle technique : le social learning.