En ce moment En ce moment

[Étude de cas] L'Atelier des Chefs change de recette

Publié par le - mis à jour à
[Étude de cas] L'Atelier des Chefs change de recette

Cette PME spécialisée dans les cours de cuisine a fait évoluer son activité tout en gardant son coeur de métier tourné vers les particuliers. Conséquence ? Sa stratégie a progressivement muté vers le digital et le B to B.

  • Imprimer

Aujourd'hui, l'Atelier des Chefs c'est 15 ateliers en France et en Angleterre, 20 000 recettes mais aussi 1 500 cours de cuisine en replay sur i-Chef, un "Netflix des cours de cuisine" lancé en 2014 qui rassemble près de 5 000 abonnés.

À titre indicatif, le site internet de l'enseigne affiche de 2 à 3 millions de visiteurs uniques par mois. Lors de sa création en 2004, l'entreprise avait pour ambition de remettre les Français aux fourneaux. Depuis, la PME de 114 salariés a fortement fait évoluer son activité.

Agence de création de contenu

À l'origine spécialisée dans les ateliers de cuisine personnalisés, la société réalisait un chiffre d'affaires équitablement réparti entre services aux particuliers et entreprises. Dorénavant, elle a changé son braquet en faisant pivoter son business model vers le B to B : "On a accéléré notre développement, non pas dans les ateliers, mais grâce à de nouveaux métiers. Avant, on était très présentiel et très grand public. Petit à petit, on devient très digital et plus porté sur l'élaboration de contenu", avance François Bergerault, dg de la société qu'il a cofondée avec son frère Nicolas.

Ce virage stratégique, uniquement orienté vers les professionnels, correspond aujourd'hui à 70 % du chiffre d'affaires et se construit autour de deux axes majeurs. En premier lieu, la ­naissance d'une agence de création de contenu (recettes, vidéos), de conseils (création de ­nouveaux produits, d'offres de restauration) et d'accompagnement auprès de marques de food telles que Carrefour, Alvalle, Régilait ou Heineken.

Formation professionnelle

L'entreprise familiale s'est aussi lancée dans le champ de la formation continue en créant une plateforme digitale dédiée. Calquée sur le principe d'i-Chef, elle se destine tant aux grands groupes de restauration collective qu'aux grands chefs. L'idée ? Former des cuisiniers à travers toute la France par l'e-learning, que ce soit par des cursus qualifiants (CQP) ou diplômants (CAP).

Y compris les restaurateurs indépendants, nouvelle cible prioritaire de François Bergerault : "Aujourd'hui, ils ne se forment pas, ni leur commis. Ils n'ont pas le temps de suivre des cours en présentiel. L'objectif est clairement d'aller conquérir ce marché", dévoile-t-il.

Bien que balbutiante, cette nouvelle activité pédagogique représente déjà près de 500 000 euros, soit 4 % du chiffre d'affaires de l'Atelier des Chefs. Adressée aux professionnels et aux particuliers, la plateforme CAP suscite un engouement certain (400 personnes sont inscrites). Cerise sur le gâteau, la première promotion a été diplômée en juin 2017, avec 95 % de réussite.

Repères

ATELIERS DES CHEFS
Activité:
cours de cuisine et création de contenus culinaires
Lieu:
Paris (XVIIe)
Année de création : 2004
Dirigeants: Nicolas Bergerault, p-dg, 49 ans et François Bergerault, dg, 41 ans
Effectif : 114 salariés
CA 2017 :
12 M€

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Actualités

Par Amélie Moynot

La PME de croissance Kerlink, fournisseur de services pour l'IoT, a reçu, mardi 11 juillet 2018, le prix de la PME des trophées Futur40, qui [...]