Mon compte Devenir membre Newsletters

202 100 % de croissance en cinq ans pour le premier prix du Technology Fast 50 : Criteo

Publié le par

Les lauréats du Deloitte Technology Fast 50 ont été dévoilés le 26 novembre 2012. Le champion français (et probablement mondial) de la croissance est Criteo, spécialiste du display à la performance, avec un taux de croissance sur cinq ans de 202 100 %. Présentation des autres PME récompensées.

202 100 % de croissance en cinq ans pour le premier prix du Technology Fast 50 : Criteo

Le 26 novembre 2012 au soir s'est tenu la cérémonie de remise des prix du Deloitte Technology Fast 50, qui récompense les entreprises en forte croissance.

Plusieurs trophées ont été remis :

  • les trois premiers prix du Fast 50 (les plus forts taux de croissance sur cinq ans avec un chiffre d'affaires minimum en 2007) ;
  • les trois premiers prix du Fast 5 (les plus fortes croissances sur cinq ans avec un CA de 10 M€ minimum en 2007) ;
  • les trois premiers prix ETI (les plus fortes croissances sur cinq ans avec un CA de 50 M€ minimum en 2007) ;
  • le prix Nyse Euronext (récompense une entrée en Bourse exemplaire) ;
  • cinq prix sectoriels (les plus belles progressions de CA, toujours sur cinq ans, dans cinq secteurs d'activité) ;
  • le prix Oséo ;
  • et le prix Capital Investissement (fonds d'investissement qui a le plus de participations dans les entreprises du Fast 50).

Le champion toutes catégories, 1er prix du Technology Fast 50, est Criteo avec une croissance hallucinante de 202 100 % en cinq ans ! Créé en 2005, ce leader mondial du display à la performance doit cette incroyable ascension à une offre alléchante et efficace, à un développement à l'international intensif (présence dans 30 pays) et au culte de l'innovation (40 % de l'effectif dédié à l'amélioration constante de ses produits). Aujourd'hui, Jean-Baptiste Rudelle, son dirigeant, se dit prêt à envisager une cotation en Bourse pour maintenir le cap de la croissance.

Avec un tel taux de croissance, tous les espoirs sont permis pour qu'une entreprise française emporte la première place du Fast 500 EMEA qui récompense les plus fortes croissances au niveau mondial. Criteo a également obtenu le prix sectoriel Internet , médias et télécoms.
Criteo
Dirigeant : Jean-Baptiste Rudelle
CA 2011 : 143,5 M€
Effectif 2012 : 700 collaborateurs

Avec "seulement" 10 455 % de croissance sur cinq ans, Deezer n'a pourtant pas à rougir et il remporte le deuxième prix du Fast 50. Ce site d'écoute de musique a réussi le tour de force de passer d'un modèle gratuit à payant. Avec une levée de fonds de 100 millions d'euros cette année, le site accélère son développement. Présent dans 160 pays, le site revendique 26 millions d'utilisateurs, dont deux millions d'abonnés.
Deezer
Dirigeant : Axel Dauchez
CA 2011 : 47,4 M€
Effectif 2012 : 140 collaborateurs

Sewan Communications monte sur la 3e marche du podium avec 7 833 % de croissance en cinq ans. Cet opérateur télécoms spécialisé dans les communications unifiées pour les entreprises (téléphonie fixe, e-mail collaboratif, téléphonie mobile) a été créé en 2007 et rentable dès sa première année d'existence. La pépite française ambitionne de devenir le leader des solutions de communications unifiées en Europe, dans les cinq ans à venir.
Sewan Communications
Dirigeant : Alexis de Goriaïnoff
CA 2011 : 4,6 M€
Effectif 2012 : 21 collaborateurs

Autre PME récompensée : Graftys dans la catégorie sectorielle Biotech et Santé, qui enregistre 3 400 % de croissance sur cinq ans. Spécialisée dans l'ingénierie tissulaire osseuse, elle exporte 96 % de ses produits made in France. Cette PME de 27 collaborateurs (CA 2011 : 1,8 M€) mise également sur l'innovation : elle dispose de huit brevets ou licences exclusifs.

Dans la catégorie énergie et greentech, c'est Urbasolar qui l'emporte avec un taux de croissance sur cinq ans de 810 %. Spécialisée dans la conception, la réalisation et l'exploitation de centrales photovoltaïques professionnelles, la PME de 48 collaborateurs (25,3 M€ de CA en 2011) compte déjà plus de 800 000 m2 d’installations photovoltaïques, pour une puissance supérieure à 50 MW, ce qui en fait un des opérateurs majeurs du marché français.

Subsea Tech a décroché le 1er prix dans la catégorie hardware et électronique. Cette TPE de 17 salariés qui conçoit des systèmes d'intervention et d'instrumentation pour les milieux marins et sous-marins a enregistré une croissance de 696 % en cinq ans.

Quant au prix Oséo, il revient à AT Internet, leader européen dans le domaine du Web Analytics, pour sa politique d'innovation performante. Avec plus de 3 500 clients dans une vingtaine de pays, la PME de 157 collaborateurs a généré un chiffre d'affaires de 10,4 M€ en 2011.

Enfin, le fonds d'investissement "ayant le plus de flair", c'est-à-dire ayant le plus de participations dans les entreprises du Fast 50, c'est Idinvest Partners. Dans son portefeuille : Deezer, Criteo, Concoursmania, Meetic, Viadeo ou encore DailyMotion ! Avec plus de 3 milliards d'euros sous gestion, Idinvest Partners est aujourd'hui l'un des leaders en Europe du financement et de l'investissement dans des entreprises de taille moyenne non cotées.