Mon compte Devenir membre Newsletters

14,2 milliards d'euros d'allégements d'impôts pour les entreprises

Publié le par

Le gouvernement fait le choix d'accorder l'an prochain une réduction fiscale sans précédent.

Moins 14,2 milliards d’euros : c’est le montant total des baisses d’impôts dont devraient bénéficier les entreprises l’année prochaine. Cette somme comprend, d’une part, l’effet de trésorerie provoqué par la suppression de la taxe professionnelle (soit 7,4 milliards d’euros), d’autre part, la baisse progressive des prélèvements de 6,8 milliards d’euros.
D’autres mesures fiscales sont à venir : prolongé l'an prochain, le remboursement anticipé du crédit d'impôt recherche représente pour l’État un coût supplémentaire de 500 millions d'euros. La suppression de l'impôt forfaitaire annuel, pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 15 millions d'euros, coûtera 600 millions de plus. Sans oublier l'impact de la nouvelle TVA de la restauration : moins 1,8 milliard d’euros sur une année pleine.
Calculées sur une hypothèse de croissance prudente (0,75 %), les recettes fiscales devraient se redresser de 36 milliards d'euros (+15,5 %). Pour autant, elles ne retrouveront pas leur niveau d'avant la crise : elles resteront encore inférieures de 20 milliards à celles de 2008. L'an prochain, l'impôt sur les sociétés devrait apporter 33 milliards à l'État.