Mon compte Devenir membre Newsletters

16 757 demandes de brevets ont été effectuées l'année dernière

Publié le par

Les entreprises françaises sont toujours plus nombreuses à miser sur le dépôt de brevet. C'est ce qui ressort des chiffres de l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI), publiés mi-février.

16 757 demandes de brevets ont été effectuées l'année dernière

Il n’y a pas eu de ralentissement du dépôt de brevet l'an dernier dans notre pays, selon les chiffres de l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI), publiés mi-février. En 2010, l’INPI avait vu le nombre de dépôts de brevets par les entreprises françaises repartir à la hausse, ainsi qu’une croissance importante du nombre de dépôts de marques. Une tendance qui se confirme en 2011. “Preuve que pour faire face à un contexte de crise économique avérée, doublée d’une concurrence toujours plus accrue, notamment à l’étranger, la protection de la propriété industrielle reste au cœur des stratégies d’innovation”, commente l'INPI.

16 757 demandes de brevets ont été effectuées l’année dernière, soit 1,1 % de plus qu’en 2010. De même, 12 619 dépôts par des personnes morales françaises ont été réalisés. Cela représente une augmentation de 1,7 % par rapport à 2010. Avec 91 214 demandes d’enregistrement en 2011, soit 0,8 % de moins qu’en 2010, le dépôt de marques reste, quant à lui, stable. Les dessins et modèles déposés sont quasiment stables avec 80 977 dépôts, soit 0,8 % de plus qu’en 2010.

“Dans le contexte de crise actuelle, ces tendances sont une bonne nouvelle et prouvent que le dépôt de brevet est clairement intégré à la stratégie de développement des entreprises françaises pour faire face à la concurrence internationale”, conclut l'INPI.