Mon compte Devenir membre Newsletters

36% des salariés du privé déclarent avoir été discriminés en 2009

Publié le par

Ils étaient 25% en 2008. C'est ce qu'indique le 3e Baromètre de l'égalité réalisé par le CSA et publié, jeudi 28 janvier, par la Halde et l'Organisation internationale du travail (OIT)

36% des salariés du secteur privé affirment avoir été discriminés en 2009, contre 25% un an auparavant. C'est ce que souligne le 3e Baromètre de l'égalité réalisé par le CSA et publié, jeudi 28 janvier 2010, par la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) et l'Organisation internationale du travail (OIT).

Dans le secteur privé, l’origine (32%) reste le premier motif cité, suivi de la grossesse (31%), de l’âge (30%), de l’apparence physique (28%), et du sexe (26%). Parallèlement, un nombre croissant de salariés disent avoir été témoins d’une discrimination (42% contre 31% en 2008). À noter que les auteurs de discrimination les plus cités demeurent le supérieur hiérarchique direct (42%) et la direction (46%).

Par ailleurs, l’autocensure progresse un peu. Face à une discrimination, 40% des salariés n’ont rien dit (contre 38% en 2008). La principale cause? Un fort sentiment de résignation de la part des victimes ("cela n’aurait rien changé" pour 55% d'entre elles). Les autres raisons avancées sont : la crainte ("par crainte de représailles de la part des auteurs ou par crainte d’aggraver la situation" pour 28% des personnes interrogées) et le sentiment d’être démuni ("parce que vous ne savez pas quoi faire" 28% dans le privé).