En ce moment En ce moment

4 entrepreneurs sur 5 seraient prêts à se lancer de nouveau s'ils en avaient l'occasion

Publié par le - mis à jour à

La dernière étude menée par Regus, fournisseur d'espaces de travail, le 21 mai 2013, met en avant l'esprit d'entreprise inébranlable des petites et micro-entreprises françaises malgré la conjoncture économique.

  • Imprimer

La dernière étude* de Regus, fournisseur mondial d'espaces de travail flexibles, confirme le fort esprit d'entreprise des Français. Publié le 21 mai 2013, ce document montre que la crise ne freine pas les velléités entrepreneuriales.

Entrepreneurs un jour, entrepreneurs toujours

Plus d'un tiers des entrepreneurs français (37 %) ont créé leur entreprise suite à un licenciement économique ou après avoir perdu leur précédent emploi. Ce pourcentage est plus élevé que dans les autres pays : 14 % au Japon, 15 % en Allemagne, 30 % aux Etats-Unis et au Brésil. 84% des entrepreneurs français affirment qu'ils n'hésiteraient pas à se lancer de nouveau s'ils en avaient l'occasion, et ce en dépit de la conjoncture actuelle (85 % au niveau mondial). Des disparités existent selon le secteur d'activité des entrepreneurs :

- Les entrepreneurs français exerçant dans le secteur médical seraient prêts à 100 % à recommencer.

- Viennent ensuite ceux travaillant dans les domaines bancaire (92,3 %), des nouvelles technologies (88,2 %), du consulting (87,8 %) et des média et du marketing (80 %).

- Le pourcentage baisse à 62,3 % et 60,1 % pour les entrepreneurs ayant créé leur entreprise de manufacture et de distribution.

*Etude menée auprès de plus de 26 000 entreprises dans 90 pays.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]