Mon compte Devenir membre Newsletters

85% des dirigeants de PME toujours soucieux de la crise

Publié le par

Le 6e baromètre de KPMG et de la CGPME sur le financement et l'accès au crédit des entreprises révèle une inquiétude persistante, en dépit de l'amenuisement des difficultés.

Les difficultés s’amenuisent, mais les inquiétudes demeurent. Voici, en substance, le résultat du 6e baromètre* de KPMG et de la CGPME sur le financement et l’accès au crédit des entreprises. En effet, 85% des dirigeants de PME avouent leur inquiétude face à la crise, même s’ils sont moins nombreux qu’au premier trimestre 2010 à avoir observé une baisse de leur chiffre d’affaires. De même, les problèmes de trésorerie ou de financement concernent désormais 28% des patrons, contre 33% au début de l’année 2010. En revanche, les hausses des coûts ou des prix des fournisseurs touchent de plus en plus de PME.

Quid alors de l’accès aux crédits? Pour plus des trois quarts des dirigeants, la crise a durci les conditions d’accès aux crédits. Ils sont 81% à estimer être confrontés à au moins une mesure de durcissement: demande de cofinancements ou de cautions, de garanties supplémentaires... 43% des chefs d’entreprises soupçonnent, par ailleurs, leur banque de financer à des taux élevés ou avec des montants plus faibles. Une amélioration tout de même, les délais d’attente trop longs pour l’obtention d’un crédit ne concernent désormais plus que 27% des PME (contre 33% en mars 2010). Enfin, le médiateur du crédit reste une aide indiscutable, puisque plus de la moitié des dirigeants envisagent d’y avoir recours.

* Étude menée auprès de 402 dirigeants d'entreprises de 10 à 500 salariés, en juin 2010.