Mon compte Devenir membre Newsletters

Alors que les créations d'entreprises ralentissent, le statut de l'auto-entrepreneur séduit

Publié le par

Le nombre de créations d'entreprises a reculé de 2,2% en mai. Dans le même temps, les Français se déclarent séduits par le statut d'auto-entrepreneur.

Selon l'Insee, le nombre de créations d'entreprises a ralenti en mai. En effet, il s'est élevé à 48 593 le mois dernier, contre 49 685 en avril. Ce qui représente un recul de 2,2% sur un mois. Il s'agit de la première baisse depuis quatre mois. L'engouement pour le nouveau régime d'auto-entrepreneur entré en vigueur en janvier semble donc s'essouffler.

Parallèlement, le régime de l'auto-entrepreneur séduit les Français. À tel point que 36% d'entre eux sont prêts à se lancer dans l’aventure “auto-entrepreneuriale”. C'est ce que révèle une étude publiée vendredi 19 juin et réalisée par OpinionWay pour l’Union des auto-entrepreneurs (UAE), ainsi que l’Agence pour la création d’entreprises (APCE). Pour les personnes interrogées, devenir auto-entrepreneur permet d’exercer “une activité qui les passionne” (50%), de “gagner un peu plus d’argent” (50%), d’être “son propre patron” (44%). À noter que, pour les Français, le régime de l'auto-entrepreneur, c'est avant tout “la facilité pour démarrer une activité indépendante” (70%), la “simplification des démarches administratives” (68%) et le “bénéfice d’un régime fiscal progressif” (50%).