Mon compte Devenir membre Newsletters

La commission "Innovation 2030" va identifier les secteurs où la France peut devenir leader

Publié le par

Identifier les secteurs sur lesquels la France détiendra un avantage concurrentiel d'ici à 2030. Tel est le but de la commission "Innovation 2030" présidée par l'ex p-dg d'Areva, Anne Lauvergeon. Le gouvernement compte ainsi mobiliser 150 M€ pour soutenir les projets innovants les plus porteurs.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé, le 8 avril 2013, la création d'une commission baptisée "Innovation 2030", dans le cadre de son déplacement à Tours. Composée d'industriels, de scientifiques d'économistes et d'entrepreneurs, elle sera présidée par Anne Lauvergeon, ex-p-dg d'Areva. Elle sera réellement opérationnelle d'ici quelques jours sous l'égide du ministère du Redressement productif.

" Sa mission sera de proposer au gouvernement d'ici à l'été les secteurs et les technologies où la France est susceptible d'occuper des positions de leader à l'horizon 2030, en privilégiant les activités qui répondront aux besoins de la société de demain et créeront la plus grande valeur et le plus d'emplois sur notre territoire ", précise le communiqué de presse annonçant le lancement de la commission.

Un concours d'innovation

Dans cet objectif, le gouvernement compte par ailleurs organiser un " concours d'innovation pour chaque défi industriel qu'il aura ainsi sélectionné ". Toutes les entreprises quelle que soit leur taille (start-up, TPE, PME, ETI...), pourront y participer. " Les projets les plus prometteurs seront accompagnés dans la durée jusqu'à leur industrialisation et l'ensemble des instruments publics seront mobilisés et mis en cohérence pour accélérer leur développement et faire émerger les champions de demain ", indique le communiqué.

Au total, 150 M€ seront mobilisés à cet effet via la Banque publique d'investissement (BPI) dans le cadre des investissements d'avenir.