Mon compte Devenir membre Newsletters

Assurance-crédit : la CGPME demande plus de transparence pour plus de sécurité

Publié le par

De nombreuses PME rencontrent actuellement des difficultés en matière d'assurance-crédit. Or, il s'agit là d'un maillon essentiel dans le financement des entreprises.

De nombreuses PME françaises rencontrent actuellement des difficultés en matière d'assurance-crédit. Or, il s'agit là d'un maillon essentiel dans le financement des entreprises. Dans le même temps, certains assureurs-crédit considèrent - et font savoir - que les entreprises profitent de la situation.

Aussi pour permettre davantage de transparence tout en garantissant aux entreprises une assurance-crédit sans laquelle les échanges sont difficiles, la CGPME propose, dans un communiqué daté du 30 octobre de geler la cotation des entreprises pendant six mois, de rendre l'information disponible concernant les critères de sélection déterminant la cotation de l'assurance-crédit, de réduire à trois mois le délai de carence qui qualifie l'insolvabilité présumée donnant lieu à indemnisation, d'instaurer une obligation de motivation du désengagement de l'assureur-crédit, en l'absence de tout manquement d'un ou plusieurs clients de l'assuré et enfin de publier le rapport “loss ratio” (rapport coût des sinistres/primes encaissées).