Mon compte Devenir membre Newsletters

Attention aux publicités imaginaires !

Publié le par

Selon une information du Figaro du mardi 7 avril, le parquet de Paris recommanderait "la plus grande vigilance aux artisans, commerçants et gérants de PME face à une escroquerie d'un nouveau genre".

Selon une information du Figaro du mardi 7 avril, le parquet de Paris recommanderait "la plus grande vigilance aux artisans, commerçants et gérants de PME face à une escroquerie d'un nouveau genre". Elle consiste, explique le quotidien, "à commercialiser des encarts publicitaires imaginaires" dans un annuaire professionnel, à la suite d'une récente inscription au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés. Ensuite, les dirigeants sont harcelés par ces escrocs qui veulent leur vendre d'autres encarts tout aussi fictifs. S'il refusent de payer, ils reçoivent de fausses lettres de relance de paiement à en-tête du ministère de la Justice, du tribunal de Paris ou du cabinet du procureur de Paris. Des escrocs ont été arrêtés ce week-end, rassure le Figaro. Mais ils ne seraient pas les seuls sur les rangs.