Mon compte Devenir membre Newsletters

Chômage partiel : la taille de l'entreprise mieux prise en compte

Publié le par

Dans un communiqué daté du vendredi 9 janvier, la CGPME se félicite que le Premier ministre ait accédé à sa demande d'une meilleure prise en compte de la taille de l'entreprise.

Lors d'une rencontre avec Jean-François Roubaud, François Fillon a accepté d'accroître la modulation de la part restant à la charge de l'entreprise en cas de recours au chômage partiel. L'indemnisation horaire minimale, qui devrait passer de 4,42 € à 6,84 €, donnera donc lieu à un remboursement de l'Etat à hauteur de 3,33 € pour les entreprises de plus de 250 salariés et de 3,84 € pour les PME. L'Etat accepte de porter son effort supplémentaire à 1,40 € pour les PME, alors que le dispositif prévu initialement envisageait 1,20 € quelle que soit la taille de l'entreprise. "Le gouvernement a donc pris en compte le fait que les PME n'ont recours au chômage partiel qu'en toute dernière extrémité alors qu'elles sont en situation de grande fragilité, estime la CGPME dans un communiqué daté du vendredi 9 janvier. Les PME pourront ainsi user plus facilement de la faculté offerte par le dispositif du chômage partiel pour traverser une période difficile, et ce dans l'intérêt de l'entreprise et de ses salariés."