Mon compte Devenir membre Newsletters

Simoncini, Niel et Granjon vont investir dans 101 projets portés par de jeunes entrepreneurs

Publié le par

Distribuer 25 000 euros à 101 projets d'entreprise conçus par des jeunes de moins de 25 ans. C'est le but d'une opération lancée sur Twitter par trois entrepreneurs du Web à succès: Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon et Xavier Niel. Date limite de dépôt des dossiers: le 25 septembre 2013.

Simoncini, Niel et Granjon vont investir dans 101 projets portés par de jeunes entrepreneurs

Jeunes entrepreneurs, vous souhaitez décrocher 25 000 euros pour financer vos projets de créations innovantes ? L'opération " 101 projets ", lancée par Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon et Xavier Niel, fondateurs respectifs d'Iliad (Free), Meetic et Vente-privée, vous est destinée ! Lors d'un twitt posté dimanche, ces trois cadors du net ont, en effet, annoncé qu'ils financeront pas moins de 101 projets de start-up à hauteur de 25 000 euros pour chaque concept retenu.

À eux trois, ils vont investir 2,5 millions d'euros dans cette initiative vouée à booster la filière du numérique en France. Et ce, en offrant une chance à des jeunes talentueux pas forcément issus du sérail universitaire. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que ces icônes de l'entrepreneuriat s'investissent dans une telle démarche en ayant créé, en 2011, l'Ecole européenne des métiers de l'internet, pour pallier aux lacunes du système éducatif français en matière d'enseignements sur l'économie numérique.

Pitch d'une minute

Seule condition pour participer à l'opération : être âgé de moins de 25 ans. La bourse aux idées sera ouverte jusqu'au 25 septembre 2013 et 300 projets seront pré-sélectionnés. Une adresse mail a été créée pour permettre le dépôt des dossiers : cent1projets@gmail.com.

Rappelons que tous les projets, même hors internet, sont acceptés. Une fois les 300 candidats pré-sélectionnés, ils seront invités à se présenter le 18 novembre au Théâtre de Paris, pour une séance de pitch d'une minute où ils pourront défendre montre en main leur dossier. Alors, prêt à relever le défi ?