En ce moment En ce moment

Conversion d'ISF en capital de PME : deux parlementaires veulent limiter les abus

Publié par le

Le sénateur Philippe Adnot et le député Nicolas Forissier ont fait voter deux mesures destinées à mettre fin à l'usage abusif des holdings visant à réduire l'ISF.

  • Imprimer

Le dispositif issu de la loi Tepa permettant la conversion de l'ISF en capital dans les PME serait-il détourné ? C'est ce que pensent le sénateur Philippe Adnot et le député Nicolas Forissier qui ont fait voter, la semaine dernière, deux amendements destinés à mettre fin à l'usage abusif des holdings (constitués parfois pour la circonstance) visant à réduire l'ISF. Malgré l'opposition du gouvernement, les mesures ont bien été votées.

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Céline Souliers

Toute expérimentation ou action menée dans l'entreprise doit être mesurée pour en évaluer la pertinence et, ainsi, adapter sa stratégie. C'est [...]