Mon compte Devenir membre Newsletters

Crise financière : le Medef propose des mesures concrètes pour soutenir les TPE - PME

Publié le par

Le syndicat patronal a fait une quinzaine de propositions divisées en deux pans : améliorer les trésoreries à court terme et faciliter le financement des investissements des PME.

Dans le contexte économique actuel, le Medef a estimé mercredi 1er octobre que le financement des TPE - PME pouvait devenir plus difficile, aussi bien au niveau de leur fonds de roulement que de leurs projets d’investissements. L’organisation patronale a donc fait seize propositions pour soutenir les entreprises hexagonales. Elles sont divisées en deux parties. La première consiste à améliorer les trésoreries à court terme. La deuxième à faciliter le financement des investissements.


Les propositions du Medef sont à la fois concrètes et variées : réduire à 3 mois (au lieu de 9 mois) les délais d’attribution des aides publiques par la mobilisation des services de l’Etat et de la Région, augmenter l’avance minimale sur les marchés publics de 5 % à 10 % et accepter plus facilement des avances jusqu’à 30 % du marché (sans exigence systématique de garantie financière), étendre le mécanisme de remboursement mensuel de TVA à l’ensemble des TPE - PME et obtenir l’engagement de l’Etat de rembourser dans les 15 jours du dépôt de la demande, étendre à toutes les PME le mécanisme de report d’un an de certaines cotisations sociales, rendre éligible aux Crédit Impôt Recherche (CIR) les investissements en informatique, numérique et plus généralement toute la recherche dans le domaine de l’immatériel, augmenter la dotation d’Oseo par l’Etat pour renforcer l’action de l’établissement public dans le financement des projets des PME…
Ces mesures ont pour objectif, selon le Medef, « d’éviter les dépôts de bilan des TPE/PME », car le syndicat a constaté « un taux anormalement élevé de faillites depuis le début de l’année. »