Mon compte Devenir membre Newsletters

Croissance de 0,1 % au troisième trimestre, un signal “encourageant” pour Christine Lagarde

Publié le par

Selon le ministère de l'Économie, la consommation a tiré profit de la chute du prix du baril depuis juillet et les exportations ont commencé à bénéficier de la baisse sensible de l'euro depuis l'été.

Selon l’estimation provisoire publiée aujourd’hui par l’Insee, la croissance en France aurait été de 0,1 % au 3e trimestre 2008. Les principales composantes de la croissance se sont légèrement redressées. « La consommation a sans doute tiré profit de la chute du prix du baril depuis juillet », estime le ministère de l'Économie dans un communiqué. « Les exportations ont commencé à bénéficier de la baisse sensible de l’euro depuis l’été », poursuit-il. Les investissements des entreprises se sont aussi stabilisés. Christine Lagarde, ministre de l’Économie, a pris note de cette hausse du PIB qui, « quoique modeste », constitue néanmoins « un signal encourageant dans un contexte difficile ». La ministre considère aussi que « les réformes structurelles engagées par le Gouvernement depuis un an commencent à porter leurs fruits ». Enfin, Christine Lagarde a indiqué que l'économie française fait face à une crise financière d’une gravité exceptionnelle qui « pèsera sur la croissance dans les prochains trimestres ».