En ce moment En ce moment

Des prix tirés par la hausse de l'énergie

Publié par le

Les prix à la consommation en France ont progressé de 0,1% en mai par rapport au mois d'avril, selon les chiffres publiés par l'Insee le 11 juin. Soit une hausse de 1,6% sur un an.

  • Imprimer

Les prix à la consommation en France ont poursuivi leur hausse en mai, augmentant de 0,1% par rapport au mois d'avril, notamment en raison d'un accroissement des prix de l'énergie, a annoncé le 11 juin l'Insee. Soit une augmentation de 1,6% sur un an.

En mai, «les prix sont poussés à la hausse par la nouvelle augmentation des prix de l’énergie et par l’accroissement saisonnier des prix des produits frais et de certains services», relève l’Insee.

«Les prix de l'énergie ont continué de croître (+0,9% et +13,6% sur un an), dans le sillage de la hausse des cours du pétrole brut des mois précédents», précise l'Insee.

«A contrario, l’indice enregistre la baisse saisonnière des tarifs du chauffage urbain, ainsi que de nouvelles promotions sur les automobiles et les services de télécommunications», ajoute l'Insee.

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]