Mon compte Devenir membre Newsletters

Durcissement des mesures contre le travail clandestin : l'UPA réagit

Publié le par

Si l'UPA considère le travail clandestin comme "une plaie", l'organisation estime que les employeurs n'ont pas de pouvoir de contrôle et appelle les pouvoirs publics à remplir cette mission.

Dans un communiqué du 24 novembre, l'Union professionnelle des artisans (UPA) appelle "à combattre sans réserve les personnes qui recourent en connaissance de cause au travail clandestin". Mais l'annonce, par le gouvernement, d'un durcissement des mesures contre le travail clandestin ne semble pas approprié pour l'organisation qui indique que "les employeurs n'ont pas vocation à exercer un contrôle administratif des personnes qu'ils recrutent". Et de conseiller: "Plutôt que de renvoyer le problème à l'élaboration d'une loi, l'UPA demande aux pouvoirs publics d'exercer leur mission de contrôle et invite à engager une concertation avec les organisations patronales".