Mon compte Devenir membre Newsletters

Emploi des seniors : la CGPME estime c'est "un premier pas vers une politique de quotas"

Publié le par

La CGPME s'énerve de la publication "en catimini" du décret infligeant une pénalité aux entreprises employant au moins 50 salariés ne se préoccupant pas suffisamment de l'emploi des seniors.

"La publication en catimini du décret infligeant une pénalité, à hauteur de 1 % de leur masse salariale, aux entreprises employant au moins 50 salariés ne se préoccupant pas suffisamment de l'emploi des seniors est une mauvaise manière", estime la CGPME dans un communiqué daté du vendredi 22 mai. La confédération fait référence à la parution au Journal officiel du décret permettant l'application de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 qui prévoit des mesures en faveur de l'emploi des seniors (voir notre brève). "Face à un véritable problème de société nécessitant une évolution des emplois, des employeurs et des pouvoirs publics, le gouvernement, à défaut d'autres idées, en est réduit à sanctionner", s'énerve la confédération qui conclut : "La mise en œuvre d'une politique de quotas, qui ne dit pas son nom, est une erreur. Veut-on demain interdire aux chefs d'entreprise de décider librement qui ils embauchent ?"