Mon compte Devenir membre Newsletters

Emploi des seniors : la CGPME opposée à une "mesure contraignante et dangeureuse"

Publié le par

Fin des trois mois supplémentaires. Comme toutes les entreprises de plus de 50 salariés, les PME doivent se mettre en conformité avec les nouvelles obligations relatives à l'emploi des seniors.

Fin des trois mois supplémentaires. Comme toutes les entreprises de plus de 50 salariés, les PME doivent se mettre en conformité avec les nouvelles obligations relatives à l’emploi des seniors : objectifs chiffrés sur le nombre de salariés âgés de plus 55 ans, mais aussi prévisions de recrutements de quinquagénaires.

Les entreprises qui ne le feront pas s’exposeront à des sanctions financières, avec une cotisation retraite supplémentaire équivalente à 1% de la masse salariale.
Ce délai supplémentaire, fixé jusqu’au 31 mars 2010, avait été accordé par le gouvernement, à la demande de la CGPME. Pour autant, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises «maintient son opposition de principe à une mesure contraignante et dangereuse». Dans un communiqué publié le 1er avril 2010, elle se dit «soucieuse de l'emploi des seniors, mais favorable aux mesures incitatives visant à renforcer les passerelles intergénérationnelles au travers, notamment, du tutorat».