Mon compte Devenir membre Newsletters

Export : la France souhaite redynamiser son tissu de PME

Publié le par

Pour favoriser l'internationalisation des PME, François Fillon a ouvert le 10 février à Bercy "Les rencontres de l'export".

Les PME restent encore trop petites et trop fragiles face à leurs concurrentes européennes. Partant de ce constat, le Premier ministre François Fillon a ouvert le 10 février à Bercy "Les rencontres de l'export", avec Christine Lagarde, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie et Pierre Lellouche, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur. « Depuis 2000, cette diminution de notre compétitivité nous a fait perdre environ 200 000 emplois dans le secteur industriel », a précisé le Premier ministre.

Pour redynamiser l'export en 2011, François Fillon a présenté deux axes d'action. Tout d'abord, l'ouverture des marchés et la régulation du commerce international pour que les entreprises puissent « accéder à des marchés étrangers plus ouverts », en veillant au respect du principe de "réciprocité".

Deuxième axe : un soutien accru de l'État aux grands contrats et l'expérimentation, dans trois régions, d'un point de contact unique pour l'export. « Je souhaite que nous passions à 10 000 entreprises contre 7 000 actuellement bénéficiant de l’assurance-prospection de la Coface d'ici fin 2012 (qui permet d’accompagner les PME dans leurs démarches de prospection des marchés étrangers) », a indiqué le Premier ministre.

Les Rencontres se sont clôturées par la signature d'une convention entre Oseo et Ubifrance afin de proposer aux entreprises une offre comprenant à la fois un accompagnement à l'international et des financements export.