Mon compte Devenir membre Newsletters

François Fillon met de nouveau en garde les banques

Publié le par

Dans une émission de télévision diffusée lundi soir, François Fillon a de nouveau menacé les banques. Si elles n'augmentent pas les crédits aux PME, l'État pourrait décider d'entrer dans leur capital.

Dans l'émission Complément d'enquête de France 2 enregistrée vendredi 31 octobre et diffusée lundi 03 novembre, François Fillon a de nouveau menacé les banques. Les banques qui n'ouvriraient pas “le robinet” du financement aux entreprises, pourraient se voir “retirer les crédits” accordés par l'État. « Si nous avons le sentiment que les banques ne font pas le travail qui est nécessaire, alors il y a deux possibilités. Première possibilité : on retire les crédits que l'on a apportés. C'est le contrat que l'État a passé avec les banques. Deuxièmement : si l'on retire cet argent, les banques se retrouveront en difficulté, alors, à ce moment-là, la question se posera de rentrer à leur capital, éventuellement de changer leurs dirigeants, de contrôler leur stratégie », ajoute le chef du gouvernement.« Grosso modo, c'est dans les dix jours qui viennent que l'on va pouvoir juger si les banques jouent le jeu ou pas », conclut le Premier ministre.