Mon compte Devenir membre Newsletters

Franchise et commerce associé : les secteurs porteurs en 2012

Publié le par

Ces dernières années, le secteur de la franchise et du commerce associé a prouvé son efficacité en temps de crise. Panorama des secteurs-phares pour se lancer en 2012.

L’entrepreneuriat en réseau, notamment la franchise et le commerce associé, a le vent en poupe. Fin 2011, on dénombrait plus de 1 500 réseaux de franchise et 62 000 unités franchisées, soit une augmentation de 7 % par rapport à 2010. Le commerce associé détient, quant à lui, un peu plus de 1 000 points de vente. D'après les derniers chiffres de conjoncture publiés en décembre dernier par la Fédération du commerce associé (FCA), plus de 20 % des adhérents ont déclaré en 2011 une augmentation de leur chiffre d'affaires de 5 %. Un dynamisme qui s’explique, selon Alexandra Bouthelier, présidente de la FCA, par la capacité des adhérents à réagir et à s’adapter aux différentes tendances. « Les entrepreneurs ont un fort pouvoir décisionnel puisqu’ils ont la possibilité de développer une nouvelle offre ou de nouveaux services sur leurs points de vente. Ils remontent ces informations auprès de la tête de réseau, qui peut décider par la suite de dupliquer le concept à l’échelle nationale », affirme-t-elle.

Services à la personne, alimentation : des secteurs à succès

Si le commerce en réseau facilite l’accès à l’entrepreneuriat, il faut toutefois veiller à détecter les créneaux porteurs. Ces deux dernières années, plusieurs secteurs d’activité ont prouvé leur efficacité. C’est notamment le cas des services à la personne. Selon la Fédération française de la franchise (FFF), le secteur s’est enrichi de l’ouverture de 660 points de vente entre 2009 et 2010. « Ce marché s’est développé il y a cinq ans. Les travaux domestiques, la livraison de courses ou l’apport de soins à domicile sont en plein boom », souligne Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise (FFF).

D’autres concepts positionnés sur un secteur de niche connaissent également un succès grandissant. Les enseignes de réparation et d’entretien de volets roulants ou de hayons élévateurs prennent, depuis deux ans, de la hauteur. « De plus en plus d’appareils nécessitent des contrôles et des entretiens réguliers pour répondre aux contraintes réglementaires. Ce marché a donc toutes les chances de s’accroître », soutient Chantal Zimmer. Le secteur de l’alimentation, de la restauration rapide et thématique poursuit également son expansion, avec une progression annuelle respective de 5 et 7 % de son chiffre d’affaires. « Le secteur de l’alimentation s’est parfaitement adapté aux attentes des consommateurs en jouant la carte du drive et en offrant des points de vente très fonctionnels », constate Alexandra Bouthelier (FCA). Le commerce organisé, un secteur porteur, à condition de jouer la carte de la créativité et de la nouveauté.