Mon compte Devenir membre Newsletters

Gaspillage de papier : les salariés européens prêts à réduire leurs impressions

Publié le par

Lexmark et Ipsos ont publié les résultats d'une étude réalisée auprès de 5 676 salariés interrogés dans 13 pays européens sur leurs comportements en matière d'impression sur le lieu de travail.

Lexmark et Ipsos ont publié le 13 mai les résultats d’une étude réalisée auprès de 5 676 salariés interrogés dans 13 pays européens sur leurs comportements et leurs habitudes en matière d’impression sur le lieu de travail. Cette étude reprend une partie des indicateurs établis lors d’une précédente enquête menée début 2006 dans six pays d’Europe sur les attitudes des salariés face au gaspillage papier et de son impact économique et environnemental. Les résultats de cette nouvelle étude montrent qu’en deux ans les comportements et les habitudes des employés européens ont évolué.
L'étude indique que la quasi-totalité des salariés européens (90%) déclarent avoir pris conscience de l’impact écologique du gaspillage papier en entreprise mais que le nombre moyen de pages imprimées par jour reste très élevé avec 31 pages par salarié. Les salariés européens mettent en cause le comportement de leurs collègues plutôt que le leur...

En outre, presque deux tiers des salariés européens (62%) affirment que, si cela était nécessaire, ils pourraient réduire leurs impressions personnelles de 30% tout en restant productifs. Autre résultat : une entreprise sur deux a introduit récemment des changements en matière d’impression. Enfin, presque deux tiers des salariés (62%) considèrent que les changements introduits leur ont permis d’être beaucoup (22%) ou un peu (40%) plus efficaces dans leur travail.