Mon compte Devenir membre Newsletters

Grève de jeudi 19 mars : à quoi s'attendre

Publié le par

Les syndicats ont appelé à un mobilisation interprofessionnelle afin d'infléchir la politique du gouvernement et des entreprises sur l'emploi et les salaires.

Les syndicats (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC, FSU, Unsa et Solidaires) ont appelé à une mobilisation interprofessionnelle afin d'infléchir la politique du gouvernement et des entreprises sur l'emploi et les salaires. Le sommet social du 18 février, qui faisait suite à la grève du 29 janvier, ne les a pas satisfaits. Le 29 janvier, la participation a été forte : un million selon la police, 2,5 millions selon la CGT. La mobilisation des cheminots, des enseignants et les salariés des grands groupes dont la politique en matière de ressources humaines ont fait l'actualité récemment comme Total devrait être importante. Le succès de la grève guadeloupéenne (200 euros d'augmentation pour les bas salaires) a peut-être également donné des idées... En tout cas, le Premier ministre François Fillon l'a affirmé clairement : il n'entend pas lâcher quoi que ce soit.