Mon compte Devenir membre Newsletters

Grippe A : 42% des patrons de PME s'estiment mal préparés

Publié le par

Selon un sondage Ifop-Risc Group, publié mardi 8 septembre, 42% des patrons de PME de 5 à 250 salariés s'estiment mal préparés face à la grippe A.

Selon un sondage* Ifop-Risc Group, publié mardi 8 septembre, 42% des patrons de PME (5 à 250 salariés) s'estiment mal préparés face à la grippe A. Le chiffre grimpe même à 47% pour les entreprises de 20 à 49 salariés. Que craignent-ils? L'absentéisme (65%), des restrictions de déplacements éventuelles (53%) ou encore de se trouver dans l'incapacité de livrer des commandes (48%). Pour autant, seuls 26% d'entre eux envisagent  de développer le travail à domicile et/ou les réunions téléphoniques. D'après la CGPME, les PME rencontreraient, par ailleurs, des difficultés à se procurer des masques (voir notre brève du 2 septembre).

En plus de poser des problèmes d'absentéisme, la propagation du virus de la grippe A pourrait vider les commerces de leurs clients ou encore limiter les approvisionnements en marchandise d'un grand nombre d'entreprises. Pour faire face à cela et limiter les licenciements, la loi prévoit que le chômage partiel peut être instauré en cas de circonstances à caractère exceptionnel. Ainsi, les ministères du Travail, de l'Économie et du Budget travaillent actuellement sur une adaptation du dispositif aux conséquences que pourrait avoir la grippe A sur l'activité des TPE et des PME.

*Sondage réalisé entre le 1er et le 4 septembre auprès d'un échantillon de 403 dirigeants d'entreprise représentatif des PME françaises de 5 à 250 salariés.