Mon compte Devenir membre Newsletters

Hervé Novelli aimerait tourner la page des 35 heures

Publié le par

Le secrétaire d'Etat chargé du Commerce et des PME, Hervé Novelli, s'est déclaré hier, dans Le Parisien, pour la suppression des 35 heures à terme « par la voie de la négociation contractuelle »

Hier, le secrétaire d'Etat chargé du Commerce et des PME, Hervé Novelli, a déclaré, dans Le Parisien, qu'il était favorable à la suppression des 35 heures à terme « par la voie de la négociation contractuelle », c'est-à-dire dans le cadre de négociations entre employeurs et salariés. C'est la première fois qu'un membre du gouvernement se prononce aussi clairement depuis la polémique soulevée par Nicolas Sarkozy en janvier. Après avoir souhaité la fin des 35 heures en 2008, le chef de l'Etat avait assuré qu'il n'était pas dans son « intention de supprimer la durée légale du travail » même s'il avait confirmé le souhait du gouvernement de permettre des dérogations.