En ce moment En ce moment

Imprimé publicitaire : halte aux idées reçues

Publié par le

Mediapost, la filiale du groupe La Poste spécialisée dans la communication ciblée en boîte aux lettres, vient de rendre publique une étude réalisée par TNS Sofres. Elle démonte quelques idées reçues.

  • Imprimer

Mediapost, la filiale du groupe La Poste spécialisée dans la communication ciblée en boîte aux lettres, vient de rendre publique une étude effectuée par TNS Sofres. L’étude “Les Français et le courrier publicitaire” réalisée fin 2008 bouscule les idées reçues qui pèsent sur l’imprimé publicitaire, le plus souvent perçu comme détesté, pollueur et inefficace.

Premier enseignement : le prospectus publicitaire ne finit pas d'emblée au fond d’une corbeille. 82% des Français considèrent qu’aller chercher leur courrier publicitaire est un moment agréable. 92% d'entre eux lisent les imprimés publicitaires qu’ils reçoivent et 71% les relisent. 83% les emportent chez eux après les avoir triés, ce qui garantit la lecture des messages et 73% des Français aiment recevoir des imprimés publicitaires sans adresse.
En outre, l'imprimé publicitaire parvient à capter pas l’attention des consommateurs. 74% des interviewés se sont déplacés en magasin suite à la réception d’un imprimé publicitaire. 81% des personnes interrogées déclarent être incitées à l’achat par un imprimé publicitaire sans adresse. 68% des interviewés ont effectué un achat suite à la réception d’un imprimé publicitaire. 81% déclarent que l’imprimé publicitaire couplé à un échantillon les incite à l’achat et 86% des destinataires déclarent utiliser les bons de réduction joints.
Enfin, 62% des fibres utilisées dans la fabrication des papiers et cartons neufs proviennent du recyclage, faisant du papier la matière première la mieux recyclée en France. Ce qui tord le coup à l'idée selon laquelle les prospectus nuisent à l'environnement. A savoir aussi que 98% des entreprises qui communiquent avec des imprimés publicitaires participent au financement du tri et du recyclage du papier, en adhérant à Ecofolio et en s’acquittant d’une éco-contribution.

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]