En ce moment En ce moment

Informatique : les PME mondiales se mettent au vert

Publié par le

Selon une étude d'IBM publiée en mars, 66 % des entreprises ont déjà mis en place des projets pour réduire l'impact de leur informatique sur l'environnement.

  • Imprimer

Selon une étude d'IBM(1) publiée en mars, 66 % des entreprises ont déjà mis en place des projets pour réduire l’impact de leur informatique sur l'environnement. Plus de la moitié des entreprises interrogées ont mis en place des outils pour mesurer la consommation d’énergie de leur système d’information. 25 % ont l’intention de le faire en 2009. L'objectif étant également de maîtriser les coûts. En outre, 56% des entreprises ont mis ou mettent en place des programmes de recyclage du matériel informatique désuet. 23 % des services informatiques comptent adopter des pratiques de recyclage du matériel informatique ainsi que des moyens de mesure de la consommation énergétique au cours des douze prochains mois.


(1) Enquête réalisée par Info-Tech Research Group auprès de mille responsables informatiques au sein d’entreprises de 100 à 1000 employés au Brésil, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Inde, Japon, Suède, Norvège, Royaume-Uni et aux États-Unis.

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]