Mon compte Devenir membre Newsletters

L'UPA veut placer l'économie de proximité au cœur de la société

Publié le par

Pierre Martin, président de l'UPA, recommande de mettre à l'honneur l'économie de proximité par l'action du pouvoir politique et par celle des petits entrepreneurs.

« La France est en panne, décrète Pierre Martin, président de l'Union professionnelle artisanale (UPA), mais des solutions existent. » Ces solutions, il les détaille dans son ouvrage, paru en septembre, “L'Économie de proximité, moteur d'un nouveau projet de société”, aux éditions Le Cherche-midi. Selon lui, l'économie de proximité, constituée des petites entreprises artisanales, commerciales, agricoles et libérales, a un rôle décisif à jouer. En renforçant l'attractivité des territoires, notamment. Pour cela, les petits entrepreneurs doivent agir : en s'impliquant dans les coopératives et groupements, voire au sein des instances locales du pouvoir politique, pour gagner en puissance et influer sur la vie collective. Mais cet engagement doit être appuyé par le pouvoir politique et les médias qui valorisent actuellement, selon le président de l'UPA, davantage l'économie globalisée, au détriment de l'économie de proximité. La conséquence ? Une insuffisance des candidatures dans le secteur. Pour régler le problème d'embauche, Pierre Martin s'adresse également directement au gouvernement, en réclamant la création d'un service public de l'orientation rattaché au ministère de l'Emploi, afin d'initier un vaste plan de formation. Ce dernier comprendrait notamment une revalorisation des métiers de proximité et une compensation pour l'effort consenti par les artisans dans l'apprentissage des jeunes.
En réponse aux problématiques écologiques et énergétiques actuelles, Pierre Martin met en avant des circuits de production courts, qui permettent de réduire les transports, notamment entre producteurs, commerçants et consommateurs.
Suite à la remise en septembre de l'ouvrage à la ministre de l'Économie Christine Lagarde, le président de l'UPA attend l'ouverture d'un débat national.