Mon compte Devenir membre Newsletters

L'apprentissage : un levier pour l'égalité des chances

Publié le par

Les jeunes issus de milieux modestes sont sur-représentés parmi les apprentis, selon Reims Management School. Ceux passant par l'école de commerce auront suivi le même parcours que leurs camarades.

L'apprentissage est bel et bien un levier de promotion et d'égalité des chances. C’est ce que confirme l’étude publiée par Reims Management School (RMS), qui vient de fêter ses dix années d'engagement dans l'apprentissage. Selon cette enquête, qui analyse le parcours et le vécu de ses apprentis, en les comparant aux diplômés de la filière traditionnelle, les enfants issus de milieux modestes sont sur-représentés parmi les apprentis. Ainsi, alors que seulement 3 % des élèves de RMS sont issus de familles d'ouvriers, 87 % d'entre eux ont fait le choix de l'apprentissage. De même pour les étudiants boursiers : 12,5% chez les ex-apprentis, tandis qu’ils ne sont que 6,5% dans la filière traditionnelle. Dans un contexte où le coût des études tend à augmenter – notamment dans les écoles de gestion –, la formule semble donc particulièrement adaptée.

Pour le reste, l’enquête tord le cou à l’idée répandue que les apprentis seraient des étudiants « au rabais » : loin d'afficher un profil spécifique, les anciens apprentis ont suivi exactement le même parcours que leurs camarades issus des filières traditionnelles. Ils sont passés par les mêmes concours d'entrée ; ils y ont obtenu, tant à l'écrit qu'à l'oral, des résultats équivalents. Apprentis et non apprentis se sont retrouvés ensuite dans les mêmes classes, ont suivi les mêmes cours, ont été soumis aux mêmes exigences académiques, sans bénéficier d'aucune dérogation...