Mon compte Devenir membre Newsletters

LA CGPME en plan de bataille pour le maintien des CNE en cours

Publié le par

La CGPME a indiqué avoir collecté près de 5 000 signatures de PME pour sa pétition contre le projet de loi de modernisation du marché du travail.

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) a indiqué avoir collecté près de 5 000 signatures de PME « de toutes les régions françaises » pour sa pétition contre le projet de loi de modernisation du marché du travail. Le texte a été adopté la semaine dernière par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale et doit être examiné en séance publique à partir de mardi. La CGPME s'insurge contre le caractère rétroactif du projet de loi, en ce qu'il requalifie les contrats nouvelles embauches (CNE) en cours en contrats à durée indéterminée de droit commun (CDI). « Remettre en cause a posteriori les conditions de rupture initialement acceptées par les deux parties, c'est signifier que désormais le respect de la loi n'est plus une garantie de sécurité juridique », estime l'organisation présidée par Jean-François Roubaud.