Mon compte Devenir membre Newsletters

La CGPME prône une politique ambitieuse pour faire émerger les marchés du futur

Publié le par

La CGPME a présenté, mardi 22 septembre, ses propositions sur le grand emprunt national.

La CGPME a présenté, mardi 22 septembre, ses propositions sur le grand emprunt national. La Confédération est globalement favorable au lancement d'un grand emprunt pour financer les priorités stratégiques pour l'avenir. "Ce défi implique une vision industrielle ambitieuse et moderne, articulée autour des innovations technologiques, des besoins et des marchés-clés du futur", indique l'organisation. Par ailleurs, le renforcement des fonds propres des PME est pour la CGPME une impérieuse nécessité si l'on veut dynamiser l'investissement en augmentant les capacités de financement des petites entreprises. Selon la CGPME, les entreprises industrielles et les sociétés de services issues des secteurs à haute valeur ajoutée technologique recèlent un potentiel de croissance considérable, capable d'irriguer toute l'économie française et susceptible de générer des centaines de milliers d'emplois qualifiés ou non. L'objectif est de parvenir à un effet de levier sur l'ensemble de l'économie. "Seule une véritable politique publique volontariste permettra de faire émerger, au-delà des secteurs, les filières d'avenir", estime l'organisation qui propose des objectifs prioritaires suivants:
- Orienter les investissements vers les marchés-clé du futur.
- Mettre l'innovation au cœur de notre politique industrielle.
- Déployer les infrastructures numériques et électriques indispensables au développement des marchés-clés identifiés.
- Investir dans les secteurs à forte valeur ajoutée technologique.
- Favoriser le redéploiement des bassins d'emploi industriels en difficulté vers les marchés et les secteurs-clés ciblés.