Mon compte Devenir membre Newsletters

La FFB adhère à la taxe carbone

Publié le par

S'il admet qu'elle reste une contrainte, Didier Ridoret, président de la FFB, ne s'oppose pas à l'instauration de la taxe carbone.

«La taxe carbone devrait coûter environ 8000 euros par an à une entreprise du BTP de gros œuvre d'environ 50 à 60 salariés, qui utilise 40 à 50 véhicules», indique Didier Ridoret, président la Fédération française du bâtiment (FFB), lors d'un point presse tenu le 22 septembre. S'il estime cette somme importante, il se dit toutefois en accord avec la mesure du gouvernement. La Fédération se dit, par ailleurs, favorable à la suppression de la taxe professionnelle, impôt qualifié «d'idiot» par son président.