Mon compte Devenir membre Newsletters

La transmission d'entreprise souffre du manque de préparation des cédants

Publié le par

Alors qu'un tiers des entreprises françaises doivent être transmises dans les dix ans à venir, les dirigeants montrent de nombreuses réticences à s'y préparer.

En France, moins de 48 % des cédants de PME assistent à des conférences sur la transmission, de peur d’être remarqués et de mettre leur entreprise en difficulté. Ce souci de confidentialité freine la phase de préparation. D'ailleurs, souligne l'étude réalisée par KPMG pour le ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi (MEIE), la phase de préparation à la transmission est souvent négligée ou limitée au recours de l’expert-comptable et du juriste pour deux tiers des dirigeants français.
Pourtant, souligne l'enquête, “le degré de préparation de la reprise conditionne l’ampleur des difficultés rencontrées lors de l’opération de transmission.” Les chefs d'entreprise évoquent le manque de temps, mais l'étude met également en avant un frein psychologique liée à la perte de statut social. Certains experts vont même jusqu'à parler de “petite mort”…