Mon compte Devenir membre Newsletters

Laurence Parisot : “Des amendements anti-PME”

Publié le par

Suppression par la commission des finances du Sénat du dispositif de crédit d'impôt sur l'intéressement et vote d'un amendement sur la réserve spéciale de participations : le Medef s'indigne.

Le Medef se déclare stupéfait de la suppression par la commission des finances du Sénat du dispositif de crédit d’impôt sur l’intéressement, annoncé par le Président de la République lors de sa visite à l'usine Poclain Hydraulics à Verberie en mai dernier. « Revenir sur le crédit d’impôt équivaut à ralentir considérablement sa diffusion », indique le syndicat professionnel dans un communiqué. Il s'insurge également contre un autre amendement, portant sur la réserve spéciale de participation et voté par la commission des finances : « s’il était adopté en séance publique, il aboutirait à un alourdissement très significatif des charges des entreprises et pèserait lourdement sur des trésoreries déjà très fragilisées par la crise. » Laurence Parisot, présidente du mouvement, enfonce le clou :  « ces amendements votés par la commission des finances du Sénat sont des amendements anti-PME ».