Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Medef veut des "aménagements" à la réforme de la taxe professionnelle

Publié le par

Laurence Parisot craint aussi que la contribution "climat-énergie" fasse disparaître des "dizaines de milliers de PME", si elle n'est pas compensée dans son intégralité.

Laurence Parisot ne désarme pas. Selon l'AFP, elle a redemandé au gouvernement, mardi 15 septembre, des "aménagements" à la réforme de la taxe professionnelle (TP), ainsi que des "compensations" pour les entreprises qui verseront la taxe carbone. Sinon, ce pourrait être la mort de "dizaines de milliers de PME", a affirmé la patronne des patrons. Elle craint en effet que la contribution "climat-énergie" pénalise certaines petites entreprises, notamment celles s'appuyant fortement sur la main-d'œuvre mais nécessitant peu d'investissements.