Mon compte Devenir membre Newsletters

Le PIB devrait chuter de 0,5% au deuxième trimestre, selon la Banque de France

Publié le par

La banque centrale a révisé à la hausse (+ 0,1 point) ses prévisions initiales. Parallèlement, sa note de conjoncture fait état d'une amélioration du climat des affaires en mai.

C'est une toute petite éclaircie dans le paysage économique français. La Banque de France a révisé à la hausse sa prévision de l'évolution du PIB au deuxième trimestre. Selon ses nouvelles estimations, publiées mardi 9 juin, la France devrait connaître une baisse de 0,5% du PIB, soit 0,1 point de mieux que prévu initialement (–0,6%). Parallèlement, dans son enquête mensuelle de conjoncture, l'organisme financier a souligné que l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie est passé à 81 en mai, contre 75 en avril. De même, celui des services a progressé d'un point à 77 contre 76. “L’activité industrielle s’est dans l’ensemble stabilisée en mai ; la baisse de la production dans les biens d’équipement a contrebalancé l’augmentation enregistrée dans l’agroalimentaire et l’automobile, les autres secteurs demeurant stables”, a indiqué la banque centrale dans son communiqué.