Mon compte Devenir membre Newsletters

Le boucher aux 1000 idées

Publié le par

Hugo Desnoyer, boucher star et écrivain à ses heures perdues, vient d'ouvrir une nouvelle boutique dans le XVIe arrondissement de Paris. Des projets plein la tête, le commerçant n'a pas fini de surprendre sa clientèle. Il est en lice pour devenir le Commerçant de l'année 2013. Votez !

Le boucher aux 1000 idées

Depuis 15 ans, Hugo Desnoyer cherche à se réinventer chaque jour. Outre son activité de commerçant, le boucher a déjà écrit deux livres en rapport avec sa profession. Devenu un personnage médiatique, cette notoriété lui donne encore plus de crédibilité face aux clients, de plus en plus nombreux.

Début 2012, le dirigeant a ouvert une deuxième boucherie dans le XVIe arrondissement de Paris, en plus de celle d'origine, située dans le XIVe. Désormais implanté sur chaque rive de la capitale, Hugo Desnoyer se lance dans une aventure à l'international. Courant 2014, le boucher ouvrira une boutique à Tokyo. Celle-ci combinera une partie boucherie, ainsi qu'un restaurant. L'objectif est de s'implanter grâce à la restauration, puis de faire découvrir son talent d'artisan. Un challenge intéressant à relever. Car peu de bouchers ont déjà tenté de s'exporter, surtout sur le continent asiatique.

En France, le commerçant aux 1000 idées à ouvert, dans le IIe arrondissement de Paris, le premier restaurant grec haut de gamme durant l'été 2013. Baptisé "Grillé", le concept reprend tous les codes de la restauration rapide mais avec une qualité de produit très supérieure à la norme, digne de sa réputation.

Aider les jeunes

Ce n'est pas tout. Le nouveau projet du commerçant serait d'ouvrir un laboratoire supplémentaire et d'y intégrer une école de boucherie. "Je voudrais être plus présent auprès des jeunes qui veulent se lancer", explique-t-il. Par le passé, plusieurs apprentis sont passés par sa boutique. Malheureusement, le rythme de travail trop soutenu ne leur permettait pas de recevoir une formation optimale.

Reste qu'Hugo Desnoyer a engagé neuf personnes à la sortie de leur apprentissage. Conscient de sa notoriété, il se bat pour la valorisation de sa profession. "Le métier de boucher fait moins rêver que celui de pâtissier ou cuisinier. Pourtant, il y a près de 4 000 postes à pourvoir", affirme-t-il. Peut-être qu'un succès comme le sien suscitera des vocations. Malgré toutes ses activités, Hugo Desnoyer reste un commerçant présent quotidiennement derrière le comptoir de sa boucherie. Un homme passionné.

Repères
Raison Sociale : Boucherie Hugo Desnoyer
Activité : Boucherie
Ville : Paris (IIe, XIVe et XVIe)
Année de création : 1998
Dirigeant : Hugo Desnoyer, 42 ans
Effectif : 46 salariés (dont quatre en Roumanie)
CA 2012 : 6,1 M€

Pour voter: http://trophees.commercemag.fr