Mon compte Devenir membre Newsletters

Le directeur de la mutuelle des indépendants prend position sur le statut d'auto-entepreneur

Publié le par

Jeudi 14 mai, suite à l'intervention de Nicolas Sarkozy sur les auto-entrepreneurs, Michel Clerc, directeur général de Médicis, dénonce le manque de garanties du régime.

"Le succès de l'auto-entrepreneur est en passe de devenir un phénomène de société", s'est réjoui Nicolas Sarkozy, jeudi 14 mai, devant les quelques centaines d'adhérents au régime reçus à l'Élysée. Au cours de cette rencontre, le chef de l'État s'est notamment engagé à leur accorder encore plus de moyens. En réaction à ces propos, Michel Clerc, directeur général de Médicis, mutuelle des indépendants, félicite le président qui encourage les Français à entreprendre, mais dénonce un statut qui "ne donne aucune garantie de savoir, ni de savoir-faire. (...) Si on ne l'encadre pas plus, si on n'harmonise pas les conditions et le contexte de son activité avec celles des 1,5 million de TPE déjà existantes, l'auto-entepreneur faussera inévitablement les règles de la concurrence et produira au final autant de destructuration que de simplification".