Mon compte Devenir membre Newsletters

Le moral des patrons de PME à la hausse

Publié le par

Le moral des patrons de PME repart à la hausse en septembre puisqu'il progresse de sept points par rapport au mois de mai, selon le baromètre Ipsos-LaTribune. C'est d'ailleurs le niveau le plus haut enregistré depuis mai 2012.

Le moral des patrons de PME progresse de sept points par rapport à mai dernier, selon le baromètre Ipsos- La Tribune

Le moral des patrons de PME progresse de sept points par rapport à mai dernier, selon le baromètre Ipsos- La Tribune

Septembre 2013... un mois à marquer d'une pierre blanche. Selon le baromètre trimestriel LCL - La Tribune - Ipsos publié le 05 septembre, le moral des patrons de PME est en hausse de sept points ce trimestre (de 83 à 90), par rapport à mai dernier. C'est d'ailleurs le niveau le plus haut depuis mai 2012. La plupart des indices sont orientés à la hausse, en particulier ceux de la demande des produits.

La demande intérieure venant de la grande consommation fait un bond de 17% par rapport à septembre 2012, la demande venant des PME gagne 13% (de -46 à -33%). "La tendance est bonne, mais toutes ces valeurs restent négatives", note l'étude.

Pas d'embellie au niveau de l'emploi

La satisfaction à l'égard de la production augmente de trois points, de quatre points pour l'activité commerciale, et plus 5 points pour la trésorerie. En conséquence, l'environnement économique français est perçue en nette hausse. Il passe de 81 à 91, plus 11 points d'un coup. Seule ombre au tableau: le niveau d'embauche reste en revanche inchangé à - 18 %. Ce qui signifie que l'instabilité conjoncturelle contraint les dirigeants à détruire des emplois.

Selon Yves Fradier, qui dirige le service des grandes enquêtes au sein de l'institut Ipsos, "les mois à venir nous diront si nous vivons réellement une sortie de crise. En tous cas, cette embellie profite par ricochet au gouvernement dont les efforts sont jugés en hausse depuis mai dernier. L'indice gagne six points, de 89 à 95, ce qui est son plus haut niveau depuis l'élection de François Hollande."

Méthodologie: l'échantillon, comprenant 300 entreprises interrogées, est tiré au hasard à l'intérieur du fichier de 10 à 249 salariés. L'enquête a été effectuée auprès des patrons de PME par téléphone et internet le 26 au 29 août 2013.