Mon compte Devenir membre Newsletters

Le recours aux volontaires internationaux en entreprise (VIE) pourrait être facilité pour les PME

Publié le par

La secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac, veut ajouter un volet international au plan pour l'emploi des jeunes présenté en avril dernier.

La secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac, veut ajouter un volet international au plan pour l'emploi des jeunes présenté en avril. Comment? En facilitant le recours aux volontaires internationaux en entreprise (VIE) pour les PME. Ce système permet aux jeunes diplômés d'avoir une première expérience à l'étranger en coûtant très peu à l'entreprise. Problème : avec la crise, les sociétés délaissent cette opportunité. Anne-Marie Idrac compte prendre plusieurs mesures pour remédier à cela : la suppression du dépôt de garantie correspondant à deux mois de salaire que doivent verser à Ubifrance les entreprises qui créent un poste, la création de places de VIE “multicartes” (le jeune, payé par l'Etat, travaille pour plusieurs PME) et la signature d'accords de réciprocité avec de nouveaux pays notamment l'Australie.