Mon compte Devenir membre Newsletters

Le stress au travail coûte 3 milliards d'euros par an

Publié le par

Selon une étude menée par l'INRS, le coût social du stress au travail en France est estimé entre 2 et 3 milliards d'euros par an. Il s'agit d'une évaluation a minima.

Infarctus, hypertension, dépression… Quelques conséquences physiques et mentales du stress au travail. Une équipe de l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité), en collaboration avec Arts et Métiers ParisTech, ont mesuré le coût social de ces pathologies. Ils estiment qu’en 2007 les dépenses de soins, celles liées à l’absentéisme, aux cessations d’activité et aux décès prématurés ont représenté entre 2 et 3 milliards d’euros. « Une évaluation a minima », précise l’INRS, l'étude n'ayant pris en compte qu'un seul facteur de stress, à savoir "la combinaison d'une forte pression subie (tâches effectuées à cadences rapides et soumises à des échéances serrées) et d'une absence d'autonomie dans la réalisation du travail". Cela ne représenterait qu'un tiers des cas de stress, excluant par exemple le manque de soutien ou de reconnaissance.