Mon compte Devenir membre Newsletters

Les DRH des grands groupes européens changent leur fusil d'épaule

Publié le par

Fini les restructurations et les licenciements à tout-va, les DRH évitent désormais les plans sociaux et prennent des mesures moins drastiques.

Fini les restructurations et les licenciements à tout-va, les DRH évitent désormais les plans sociaux et prennent des mesures moins drastiques. Voilà ce que révèle une étude menée par TNS Sofres, pour le compte de CSC et du magazine Liaisons sociales, auprès d'une centaine de grands groupes dans huit pays européens. Les DRH tentent de garder la paix sociale. Comment? Par un gel des recrutements (dans une société sur deux), l'aménagement du temps de travail (dans une entreprise sur trois) ou encore le chômage partiel (pour un employeur sur quatre).