Mon compte Devenir membre Newsletters

Les PME continuent de subir les retards de paiement des grands groupes

Publié le par

Plus de 70 % des entrepreneurs rencontrent des difficultés de règlement, parfois étendues jusqu'à 72 jours. Un problème structurel que dénonce l'association CroissancePlus.

Les PME continuent de subir les retards de paiement des grands groupes

Plus de 70 % des dirigeants rencontrent des difficultés de règlement, parfois étendues jusqu’à 72 jours. Une situation qui impacte directement les petites et moyennes entreprises. « Ces situations sont souvent le fait de grands groupes, qui imposent aux PME de multiples retards de paiement, fragilisant ainsi leur trésorerie », s’insurge Brice Pineau, coprésident de la commission PME-grands groupes de CroissancePlus. La loi de modernisation de l'économie (LME) de 2008, qui fixe le délai de paiement maximum à 45 jours fin de mois ou 60 jours après émission de la facture, ne parvient visiblement pas à éliminer ces abus.

Comment limiter la casse ? Des experts de la Caisse d’Épargne ont apporté quelques conseils. « Les contrats et les bons de livraisons doivent être rigoureux et comprendre des conditions de règlement et des conditions générales de vente. Dès que la commande est exécutée, il faut facturer de suite et ne pas attendre un ou deux mois », préconise Bertrand Chaussat, directeur commercial adjoint de Natixis Factor. Les experts ont également rappelé les recours externes existants, comme les sociétés de recouvrement, l’affacturage ou l’assurance-crédit, qui permet de se couvrir contre les risques d’impayés. Un dispositif qui n’est, cependant, pas à la portée de toutes les bourses. « D’où l’importance de suivre à la trace la facture et ne pas hésiter à relancer le client avant les échéances », estime Laurent Vronski, vice-président de CroissancePlus.

Pour soutenir les entreprises, CroissancePlus a, par ailleurs, adressé plusieurs propositions aux pouvoirs publics. L'association recommande de réduire les délais de paiement à 30 jours comme en Allemagne et de reconduire un médiateur des délais de paiement, qui aurait la possibilité de dénoncer et de sanctionner les mauvais payeurs.

CroissancePlus propose une fiche pratique intitulée “Comment réduire vos délais de paiement” sur son site.