Mon compte Devenir membre Newsletters

Les PME s'inquiètent de la mauvaise conjoncture

Publié le par

Le douzième baromètre Ifop pour KPMG et la CGPME révèle que les perspectives incertaines pour 2012 devraient impacter négativement les projets d'investissements et d'embauches des PME.

Plus de la moitié (58 %) des dirigeants sont inquiets pour leur activité. C'est ce que révèle le douzième baromètre Ifop pour KPMG et la CGPME réalisé en décembre 2011. Une inquiétude particulièrement marquée dans l'industrie (63 %).

Plus de la moitié des chefs d'entreprises interrogés (51 %) estiment également que la mauvaise conjoncture devrait impacter négativement leurs projets d'investissements dans les six prochains mois. Ils sont 40 % à penser les reporter et 11 % à imaginer y renoncer. Les éventuels recrutements devraient aussi être impactés pour 40 % des sondés.

Le baromètre révèle par ailleurs que le besoin de financement des PME atteint un niveau élevé dans ce contexte de difficultés persistantes. Près des deux tiers des patrons de PME ont au moins un besoin de financement, contre 60 % il y a un an.