En ce moment En ce moment

Les PME tirent un bilan positif des pôles de compétitivité

Publié par le

À la veille de la publication par l'Assemblée nationale du rapport de la mission d'évaluation et de contrôle des pôles de compétitivité, le Comité Richelieu présente les résultats de son enquête.

  • Imprimer

À la veille de la publication par l’Assemblée nationale du rapport de la mission d’évaluation et de contrôle des pôles de compétitivité, le Comité Richelieu (association composée de PME innovantes) présente les résultats de sa dernière enquête*.
À ce jour, le bilan du fonctionnement des pôles de compétitivité est positif pour 57% d’entre elles (ce résultat monte à 68% pour les PME membres d’un pôle, et chute à 23% pour les autres). Rappelons que le Comité Richelieu avait critiqué les conclusions de l’évaluation faite par le cabinet BCG en juin 2008, qui estimait que la participation des PME était satisfaisante. En effet à l’époque, seules 34% des PME membres des pôles s’en déclaraient satisfaites. "Il semblerait donc que la situation ait maintenant évolué positivement, commente le Comité Richelieu dans un communiqué daté du mardi 22 septembre. Les pôles ont su trouver une place complémentaire au soutien apporté par le crédit d’impôt recherche." 59% des PME estiment que les pôles réussissent à faciliter leurs relations avec les laboratoires (64% pour les PME membres et 47% pour les autres). "Cette mission, qui correspond au cœur de l’action des pôles, est donc convenablement remplie", se félicite l'organisation.
En revanche, seulement 38% des PME pensent que leur participation aux pôles peut déboucher sur une augmentation de leur chiffre d’affaires (40% pour les membres, 31% pour les autres). Cette frustration s’explique par le positionnement amont des pôles. Ainsi, les grands groupes y sont souvent représentés par leurs responsables de R&D et non par des utilisateurs potentiels. Le Comité Richelieu estime qu’il ne faut pas demander aux pôles de perdre leur âme. Il est toutefois nécessaire de s’assurer que leur action de soutien à des projets collaboratifs de R&D génère bien de nouveaux produits qui trouvent un marché. C’est le sens de la coopération qui se développe entre 21 pôles et le Pacte PME.
*155 PME innovantes ont répondu à l'enquête, dont 120 (77%) participent ou ont participé à un pôle de
compétitivité. Enquête effectuée le 19 septembre 2009.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]