Mon compte Devenir membre Newsletters

Les banques resserrent le crédit aux entreprises

Publié le par

Les banques vont être de plus en plus regardantes sur les conditions d'octroi du crédit aux entreprises d'ici à la fin du deuxième trimestre.

Les banques vont être de plus en plus regardantes sur les conditions d’octroi du crédit aux entreprises d'ici à la fin du deuxième trimestre. C’est ce que révèle le dernier relevé statistique de la Banque de France. Alors que seulement 10,9 % des établissements de crédit indiquaient durcir “quelque peu” leurs conditions entre juillet et septembre derniers, elles ont été 51,5 % dans ce cas au premier trimestre et 57,7 % l'anticipent d'ici à fin juin. Cela signifie que chaque trimestre davantage de banques augmentent leurs marges et, depuis peu, leurs commissions. Mais surtout, un certain nombre limitent désormais les montants qu'elles accordent, de même que les durées. Un changement imputable à la dégradation des prévisions de croissance de l'économie et de la santé des entreprises et plus aux seules difficultés de refinancement des banques sur les marchés du fait de la crise du “subprime”. Deux facteurs qui ne devraient pas s'améliorer dans l'immédiat. Alors que 40 % des banques déclarent avoir rencontré des difficultés au premier trimestre pour se refinancer à court terme sur le marché interbancaire, elles sont 60 % dans ce cas au deuxième trimestre. Ce serrage de vis concerne, toutefois davantage les grandes entreprises. Pour les PME, il a été moins accentué : moitié moins de banques (28,4 % contre 59,2 %) envisagent de durcir leurs critères d'octroi du crédit les concernant.